Home sweet Home

Tout d’abord la route, les paysages défilent et une sensation d’inconfort m’envahit. Pourtant je rentre chez moi. J’ai attendu ça pendant des jours, le morale ne tenant plus, le travail difficile et il n’y a avait que cette promesse qui soulageait un petit peu. Le panneau arrive, ça y est j’y suis, c’est ma ville ! C’est ma vie que je retrouve ! Je retrouve les rues, je croque chaque décor qui s’offre à moi.  Les souvenirs et les possibilités m’envahissent. C’est fou comme je me sens appartenir à cette ville, pourtant c’est une bourgade comme tant d’autres. Le portail franchit, les odeurs connues se pointent : feu de cheminé ; fleurs, j’entends les bruits des voisins, oui même ça, ça peut manquer ! Puis l’étape de la maison. J’ouvre la porte et c’est une sensation de vertige qui m’accueille, tout parait si grand,  un je ne sais quoi a changé. Je regarde tout autour, embêtée. Et oui la vie ne s’arrête pas quand on part ! Les jours ont continués a tournés et la famille  continue sa vie. Tout est normal. Et puis enfin viens le temps de retrouver le cocon : la chambre. Tout est bien rangé, des affaires ‘étrangères’ ont envahis mon espace. Photos ; dessins ; bougies, tout est là mais il faut se réapproprier l’énergie qui y règne. Les repères sont durs à retrouver mais il fait si bon de retrouver son chez soi ! Enfin voilà je suis de retour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s