The shadow and the self

L’ombre est  une thématique très appréciée des artistes, elle représente le malsain, les monstres et tous les pulsions et penchants violents d’une personne, c’est pourquoi elle donne beaucoup de matière à travailler.

Gabriel Isak est un photographe suédois qui travaille sur la psychanalyse. Sa série « The Shadow and the self » a été inspiré par la théorie du psychiatre Carl Jung.  Selon le psychiatre pour trouver notre identité dans son entièreté il faut affronter son ombre, c’est-à-dire le côté qui regroupe nos défauts; nos plus profondes angoisses et, pour faire plus court, nos démons de tous les jours. C’est un peu le « côté obscure de la force ».

Ainsi cette ombre est à la fois un fardeau communs à tous et qui est en même temps  propre à chacun. Pour le psychiatre, affronter ce côté obscur de notre identité permet alors de trouver un équilibre.

Cet artiste a donc choisi un fond bleu, nuancé de gris, dans lequel il va mêler a plusieurs reprises deux silhouettes : l’une noire et l’autre blanche. Celles-ci entrent alors en interaction, s’affrontant inconsciemment et cherchant un équilibre.

Gabriel-Isak-Graine-de-Photographe2illuillu2pano

Publicités

2 réflexions sur “The shadow and the self

  1. C’est top ! Le travail artistique de l’artiste et très beau et tes explications nous permettent de bien saisir le message véhiculé. Ca me donne d’ailleurs envie d’aller me renseigner plus précisément sur le psychiatre Carl Jung (je le connais seulement de nom…) !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s